Vêtement de travail : le rôle d'un pantalon de cuisine

Comme tout vêtement de travail, le pantalon de cuisine a un rôle avant tout de protection. Fabriqué dans un tissu différent que ce soit un pantalon de cuisine conçu pour un artisan boulanger, un maître d'hôtel, un infirmier etc... Avec à peu près 8 millions de professionnels qui porteraient un vêtement de travail, le pantalon de cuisine fait partie des indispensables de cette tenue.

Les fonctions du vêtement professionnel

Ici en l'occurrence c'est du patalon de cuisine dont il s'agit. Conçu pour être confortable, ergonomique, fonctionnel, résistant... il s'adapte à toutes les différentes morphologies masculines comme féminines. Certains fabricants comme Febvay propose même des tissus innovants afin que le vêtement professionnel soit le plus performant. Même si en premier lieu le vêtement de travail a une fonction de protection, il peut également véhiculer un message, mettre en exergue une identité. Il répond et correspond à différents critères qui peut selon les métiers devoir respecter certaines normes en vigueur. Le pantalon de cuisine pied de poule a été longtemps un incontournable des cuisines professionnelles car son motif permet surtout de dissimuler les tâches, un avantage en restauration ! Même si aujourd'hui il se décline en innombrables modèles et couleurs.

Le vêtement professionnel est donc là avant tout pour protéger son utilisateur. Barrière contre les microbes il permet également de le protéger contre les salissures, les éclaboussures, le froid mais aussi de de la chaleur, des intempéries etc... La tenue du professionnel se doit de pouvoir être lavée à des températures élevées (secteur médical, bien-être...), elle doit être resistante et surtout répondre à des mesures d'hygiènes strictes. Dans un secteur d'activité comme la restauration, la brasserie... le vêtement de travail devient stylé et design tout en étant toujours protecteur.

A chaque métier son vêtement de travail

Dans certains endroits branchés comme des restaurants ou brasseries le vêtement professionnel se démocratise, se colore, se personnalise à souhait. Il devient un "outil de communication", il est reconnaissable. De même que dans la santé ou dans la restauration haut de gamme ou l'hôtellerie, le vêtement se distingue en fonction des corps de métiers. Indispensable, ce vêtement porté 8 heures par jour devient une véritable seconde peau pour des millions d'usagers.